Commune de Plateau de Diesse

Imprimer

Présentation et informations générales

La nouvelle commune mixte de Plateau de Diesse est composée des trois villages de Diesse, Lamboing et Prêles et est  entrée en vigueur au 1er janvier 2014.

Présentation 

Nombre d'habitants au 31.12.2017 : 2’075               Statistique de l'évolution de la population

Altitude (école) : de 820 à 839 m
Dureté de l'eau : 30,2 degrés f
Quotité d'impôts : 1.85
Superficie : 2’554 hectares dont 758 de forêts

  

Village de Diesse

        

Diesse est un ancien village qui possède une longue histoire. Il est cité en 1178 sous l’ancien nom allemand de Tess. On y a aussi découvert les traces d’une station romaine. En 1185, l'abbaye de St-Jean de Cerlier acquiert l'église de Diesse. Ce couvent possédait déjà les dîmes du village bien auparavant et le pape Lucius III dédie l'église de Diesse à St-Michel. Sous l’ancien régime, du temps des Princes évêques et de leurs Excellences de Berne, soit jusqu'en 1798, Diesse fut le chef-lieu de la mairie de la Montagne de Diesse comme on l’appelait alors. A Diesse, le maire rendait la justice selon les objets à traiter au nom de Berne ou au nom du prince-évêque. Il portait, pour cela, un manteau rouge et noir à l’extérieur, c’étaient les couleurs de Berne et, cas échéant pour juger d’une cause qui relevait du prince-évêque, il retournait son manteau, rouge et blanc à l’intérieur, c’étaient les couleurs de l’Evêché. De plus, comme ailleurs, entre 1611 et 1667, nous avons brûlé notre lot de sorcières et sorciers.

Historique       Photos           Plan

 

Village de Lamboing

Petit village de 687 habitants, situé au pied du Mont Sujet et  entouré de vastes pâturages, Lamboing se trouve à 820m d’altitude, au-dessus du lac de Bienne, où l’on échappe souvent au brouillard du Littoral.Les habitants y sont chaleureux, joyeux et laborieux, ils tiennent à leur paysage naturel qui offre plusieurs possibilités de randonnées, aussi bien en hiver qu’en été. En hiver, la montagne de Douanne avec ses Prés de Macolin, permet aux sportifs de pratiquer le ski de fonds et de traverser à raquettes un paysage jurassien enneigé, ensoleillé et féérique. En été, on accède au Mont Sujet par un charmant chemin forestier orné de sculptures en bois et au sommet, la vue splendide sur la région des trois lacs vous coupe le souffle ! Mais deux bergeries accueillantes se chargent  de revigorer les promeneurs assoiffés ou affamés ; pour ceux qui voudraient y admirer le ciel étoilé et y passer la nuit, ils peuvent s’installer dans la bergerie du haut et y déguster le vin et les succulentes saucisses de la région !

Historique       Photos             Plan

 

Village de Prêles

A mi-chemin entre lac et montagne, ce charmant village est situé sur un plateau calcaire à une altitude moyenne de 820 mètres. Balcon du Jura, on y jouit au sud d'un magnifique panorama sur les Alpes et le Plateau suisse et au nord d'une vue imprenable sur le Chasseral, le plus haut sommet de la chaîne du Jura. Prêles est relié au village de Gléresse (Ligerz) par un funiculaire se frayant un chemin à travers les vignes et à la Neuveville, cité médiévale, par un car postal. Quelques minutes séparent donc ce village des villes du bord du lac, rendant aisé l'accès aux villes de Bienne et de Neuchâtel. Ses habitants, surnommés les Corbeaux, s'y laissent vivre au gré des saisons. Ils sont accueillants et même si le climat est parfois un peu rude, la chaleur règne au fond des cœurs.

Historique        Photos         Plan